Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2019

"Avant de voter, je veux comprendre" !

   Lettre du Mouvement européen des Yvelines

Trop d’approximations, d’informations fausses et de mensonges inondent réseaux sociaux et médias.

Le "non" aux référendums français et néerlandais de 2005, les méandres du Brexit ont été de solides coups de semonce. Ils ont mis en lumière les dangers de la démagogie, des consultations de populations non loyalement, ou mal informées.                                elections-europe vie publique.png

En 2019, avant de voter pour renouveler le Parlement européen, il est temps de faire une pause, de revenir à des données fiables, de se rendre compte que l’Union européenne n’est pas du tout éloignée de nos préoccupations quotidiennes, et que son fonctionnement n’est pas si difficile à comprendre.

L’Union européenne c’est 70 ans de paix et de prospérité. C’est une expérience unique au monde et dans l’histoire de construction d’un espace de vie commune fondé, non pas sur des rapports de force, mais sur le respect des partenaires, de la diversité culturelle et du multilinguisme.

C’est la démonstration que la recherche du consensus, la culture du dialogue et du compromis peuvent être au service de l’efficacité, pour le bien-être et la protection des populations

Depuis 2009, et l’application du traité de Lisbonne, et plus particulièrement depuis 2014 et la mise au travail de la Commission présidée par Jean-Claude Juncker, la modernisation de l’Union européenne est en marche.

Plus proche des besoins des populations, plus efficace, plus protectrice, moins administrative, plus novatrice. La transformation en cours est évidente pour qui veut bien analyser les faits et l’évolution durant les dix dernières années, en cessant de se référer aux errements des années 1990 et 2000.

comprendre.jpgAvant de voter le 26 mai 2019 pour renouveler les députés européens, et par voie de conséquence la Commission européenne, il est important de bien comprendre pour quoi et pour qui on va voter.

Il est nécessaire de connaître les vrais enjeux. Et de savoir combien est grand le pouvoir de chaque citoyen, au moment des élections européennes et ensuite, tout au long de la législature.

C'est après avoir lu ces lignes et le texte qui suivait, que j'ai contacté leur auteur, le Mouvement européen des Ardennes. Son Président a bien volontiers accepté de nous laisser utiliser son document afin, nous aussi, de "mieux comprendre avant de voter".

 Mes remerciements vont donc au Mouvement européen des Ardennes qui nous a laissé ses  droits d'auteur. Je souhaite que ces lignes aident tous les lecteurs de ce blog à comprendre et dire autour d'eux que l'Europe n'est pas ce "machin" loin des peuples qui nous bride et supprime notre souveraineté, mais une construction certes imparfaite, mais unique dans le monde : basée sur des valeurs qui nous unissent malgré nos diversités et qu'il nous faut, nous citoyens européens et français, continuer à construire. (image word press)   apporter sa pierre word press.png

Cette lettre initialement "Lettre du Mouvement européen des Ardennes" devient donc "Lettre du Mouvement européen des Yvelines". Elle reprend beaucoup d'extraits du texte initial des Ardennes, en particulier sa structure. Nous avons aussi abondamment utilisé le site "Toute l'Europe" pour expliquer le fonctionnement des institutions européennes (à suivre) qui, finalement, ne sont pas aussi complexes qu'on le dit, si on veut bien se pencher sur elles. Vous trouverez aussi le décodage des "fausses rumeurs" par les "Décodeurs de l'Europe".

Enfin, des Yvelinois se sont personnellement exprimés, profitant de leur expérience d'Européens convaincus ou de leur vécu de "technocrate de Bruxelles".

Merci à tous.

 Très bonne lecture … et n'oubliez pas le 26 mai, unique jour du vote : pensez à établir une procuration en cas d'absence; si besoin, nous contacter.

 Jean-Pierre Carlin, Président du Mouvement européen Yvelines

A venir ...

 Cette "Lettre  du Mouvement européen des Yvelines" paraîtra sur ce blog en plusieurs fois. Si vous n'êtes pas inscrit à notre "newsletter", mais désirez  recevoir cette "Lettre du Mouvement européen des Yvelines" au moment de sa parution, le "mode d'emploi" est sur la page.

Si vous voulez nous rejoindre, ou tout simplement, avoir des renseignements, un "contact" est  donné sur cette même page.

 Vos données personnelles sont protégées. La sécurité de vos données personnelles a toujours été une priorité pour nous et se renforce encore avec la mise en œuvre du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) depuis le 25 mai 2018. En recevant ce blog vous acceptez que LE MOUVEMENT EUROPEEN 78 mémorise et utilise vos données personnelles collectées dans ce blog uniquement dans le cadre de nos activités du Mouvement Européen 78 : réunions, projets, évènements, , conférences, demande d’aide à l’association.  En l’occurrence, vous autorisez l’association LE MOUVEMENT EUROPEEN 78 à communiquer avec vous afin de vous apporter des informations complémentaires sur ses activités via les coordonnées collectées dans le blog.

Afin de protéger la confidentialité de vos données personnelles, LE MOUVEMENT EUROPEEN 78  s’engage à ne pas divulguer, ne pas transmettre, ni partager vos données personnelles avec d’autres entités, entreprises ou organismes quels qu’ils soient ou à des fins commerciales, conformément au Règlement Général de Protection des Données de 2018 sur la protection des données personnelles et à notre politique de protection des données. Vous pouvez à tout moment nous demander de supprimer vos coordonnées de notre base de données.

 

cettefoisjevote.png

                                      A suivre  ... Première partie

                         L'Union européenne... Comment ça marche ? smiley comprendre.jpg

 

 

28/02/2012

La Hongrie et la démocratie (suite)

Comme le titre "Toute l'Europe", le torchon brûle entre la Commission européenne et la Hongrie"(note de l'édition du 22 Février)

Pourtant, rien n'est simple et rien n'est réglé !                       drapeau hongrois.jpg

Le 16 Février, un vote a eu lieu au Parlement européen sur l'attitude des institutions européennes face à la question hongroise, soit la démocratie et ce pays. (Pour l'historique, voir notre note du 7 Janvier, remise à jour le 13).

Les députés avaient le choix entre 2 motions (trois si on compte celle du Groupe des Conservateurs et Réformistes européens qui compte une majorité d'Anglais et dont la motion  rejoint celle du PPE)

La motion proposée par le parti Populaire Européen (auquel appartient l'UMP) qui attend la réponse de la Commission après son examen de la Constitution hongroise, mais sur une étude assez  technique de celle-ci, en constatant que la Charte des droits fondamentaux y est présente et qu'il faut respecter le choix des citoyens, si choix il y a eu; l'allusion à  la "Charte des Droits fondamentaux"  est-elle garante de son respect ? On a vu dans le passé des élections législatives porter au pouvoir des gens "démocratiquement" élus et qui ont été à l'origine d'une  sombre période de notre histoire !

Une autre motion a été présentée par les SD (socialistes), l'ADLE (Alliance des Libéraux et Démocrates), les "Verts" et la GUE (la gauche européenne). Elle résume les inquiétudes de ses membres face à cette constitution, rappelle ce qu'est une démocratie et demande à la Commission une analyse plus poussée de ce qu'elle a prévu de faire : comment s'exerce la démocratie, sur quelles bases essentielles se fonde son fonctionnement, et qu'en est-il dans les faits? Quelle indépendance pour la justice et les médias, quels droits pour l'opposition? En conclusion, les députés demandent que soit mise en route la procédure induite par l'article 7 du Traité sur les valeurs de l'UE auxquelles adhère tout état entrant dans l'Union..

Cela, c'était le 16 Février. Le 22, le " torchon brûle entre la Commission européenne et la Hongrie"; mais la cause est financière ! Voir la note d'info de la RTBF.Be de ce 22 Février)

"La Commission européenne sanctionne la Hongrie pour son déficit". En effet, elle propose de la priver du tiers de ses subventions recevables au titre du fonds de cohésion social, son déficit dépassant les seuils autorisés (elle n'est pas la seule !), et les mesures prises par le gouvernement pour le réduire étant insuffisantes et surtout ponctuelles (nationalisation des caisses de retraite privées, que l'on ne peut ni nationaliser chaque année ni par la même occasion, empocher les cotisations versées).

La Hongrie n'a pas, et de loin, le plus fort déficit de l'UE. Sous ces menaces de sanctions économiques, difficilement applicables, la Commission  n'est-elle pas finalement inquiète des dérives de cet état, ce qui est normal si on demande à chacun de respecter les valeurs démocratiques de base? Dans ce cas, oui, "le torchon brûle entre la Commission européenne et la Hongrie", mais ce serait pour plus de démocratie en Europe, donc in fine, pour un plus.

Viviane Boussier (ces propos n'engagent que leur auteur)

Dernière info: Sommet de la zone euro annulé vendredi, l'Allemagne pointée (source AFP du 28 Février)

 

06/02/2011

2011:année du bénévolat et du volontariat

L'année 2011a été déclarée par le Conseil des ministres et le Parlement européens  Année européenne des activités de volontariat pour la promotion de la citoyenneté active  pour désigner les deux formes d’engagement qui correspondent aux formes d’engagement que la Commission souhaite célébrer.logo-centre europ du volontariat.jpg

Tous les pays européens y participent. En France, la Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative du Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative est responsable de la coordination des événements qui ponctueront cette année.

 A cette occasion, une campagne de labellisation aura lieu du 7 au 13 février 2011.

Les priorités de cette année 2011 sont :

-développer le bénévolat et le volontariat

-mieux les reconnaître et mieux les valoriser

-développer leur dimension européenne

Nous souhaitons une très bonne "semaine du bénévolat et du volontariat" à toutes celles et ceux qui prennent de leur temps pour participer à cet engagement citoyen, qui est primordial pour garder les liens sociaux dans une société de plus en plus individualiste.

Quelques sites qui évoquent cette journée et cette année:

http://anacej.asso.fr/2011/01/16/2011-annee-du-benevolat-...  site auquel j'ai emprunté ces informations

http://www.benevolat.public.lu/fr/actualites/2009/04/anne...

Le communiqué de presse de la Commission annonçant le lancement de cette année

Bonne lecture

Viviane Boussier