Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2019

Compte-rendu: Conférence du 4 juin 2019 à la Faculté de Droit et science politique de l'Université Versailles Saint-Quentin

Le thème de cette conférence portait sur :

Le nouveau Parlement européen : à quoi ressemble-t-il au lendemain des élections ? Quelle lecture des résultats peut-on faire ? Quelles particularités nationales et quelles grandes tendances communes? ….

Les intervenants à cette conférence étaient :conf ME-SQY-PE 1.jpg

Michele Bellini, IEP-Paris (à gauche sur la photo), Marcel Grignard, président de Confrontations Europe ( à droite sur la photo) et Philipe Le mouvement européen yvelines,conférence uvsqy,nouveau parlemlent europeen 2019Guen, chargé de communication à la Maison Jean-Monnet (Parlement européen ) et administrateur du Mouvement européen des Yvelines (au centre sur la photo), avec le soutien du Mouvement européen des Yvelines.mouvement européen yvelines,conférence uvsqy,nouveau parlemlent europeen 2019

L'antenne de Saint-Quentin du Mouvement européen des Yvelines remercie les intervenants et l'UVSQY pour son accueil, pour l'organisation et la tenue de cette conférence et se réjouit conf ME-SQY-PE 6.jpgdu partenariat qui se crée actuellement avec cette dernière (photo : l'installation dans l'amphithéâtre).

Rappel : le nouveau Parlement européen (photo Toute l'Europe)

nouveau-pe-toute leurope.jpg

Tant que le Brexit n'aura pas eu lieu, ce sont toujours 751 parlementaires qui ont été élus et siégeront au début du mois de Juillet. Après le départ des Anglais, ils seraient 705.

Le Parti Populaire Européen (PPE) est toujours la première force politique de l'assemblée (179 sièges) devant les Sociaux Démocrates (153 sièges) mais, et c'est nouveau, ces deux forces politiques ne disposent plus de la majorité à eux deux. Ils devront compter avec les libéraux de l'Alliance des Démocrates et Libéraux (ADLE) auquel se joindront les élus français de la liste "Renaissance" pour former un groupe de 106 députés, soit 14% des sièges-la plus forte progression des élus- et le groupe "Verts/ALE" ( Verts/Alliance libre européenne) avec 74 sièges, soit 10% de la totalité du Parlement.

Ces deux groupes (ADLE et Verts/ALE) seront donc appelés à jouer un rôle essentiel dans le jeu des alliances et coalitions actuellement en discussion.

Face à eux, même s'ils progressent, les partis souverainistes (Conservateurs et Réformistes européens du CRE, 64 sièges), eurosceptiques et europhobes de l'Europe de la liberté et de la démocratie Directe (ELDD) et de l'Europe des Nations et des Libertés (ENL) auquel appartiennent le "Rassemblement National" en France et la "Ligue" en Italie obtiennent 176 élus : ils représentent à eux tous à peine 1/4 de l'assemblée.

Quant à lui, le groupe de la Gauche unitaire européenne (GUE) et de la Gauche Verte nordique ( NGL) ne représente qu'à peine 5 % des sièges.

Quelques extraits des propos tenus lors de la présentation de diapositives présentées, des commentaires des intervenants et des réponses aux questions de la salle

conf ME-SQY-PE 2.jpg"la clarté récompensée" :

Ce slide montre que, par rapport au Brexit, le choix des Anglais est net: ils ont voté pour les partis qui ont exprimé clairement leur position: pour le Brexit conf ME-SQY-PE 4.jpg

ou pour ceux qui ne voulaient pas quitter l'Union, au détriment des partis Conservateurs et Travaillistes. Les LibDem (slide"la montée des Libdem") ont comblé le conf ME-SQY-PE 3.jpgvide laissé par les Travaillistes.

"La Grande Bretagne est entrée en crise profonde et ne semble pas prête d'en sortir.

La question de la frontière irlandaise n'a jamais été mise sur la table … incompréhensible!" logo confrontations europe.png Marcel Grignard, Président de Confrontations Europe

En Italie, la "Ligue" a doublé son score alors que le "Mouvement 5 étoiles" l'a divisé en 2, mais la Ligue est active sur les réseaux sociaux  Michele Bellini, IEP-Paris

En conclusion:

L'UE ne s'en sortira pas sans projet commun (quelle Europe de la défense ? comment mener la lutte du changement climatique… ), autrement chacun se protégera des autres états comme cela a été le cas pour la question des migrations.

Si les Français disent "non" aux Etats-Unis, ils sont morts

Si les Européens disent "non" aux Etats-Unis, ils peuvent exister

On doit créer une identité européenne

 

Afin de protéger la confidentialité de vos données personnelles, LE MOUVEMENT EUROPEEN 78  s’engage à ne pas divulguer, ne pas transmettre, ni partager vos données personnelles avec d’autres entités, entreprises ou organismes quels qu’ils soient ou à des fins commerciales, conformément au Règlement Général de Protection des Données de 2018 sur la protection des données personnelles et à notre politique de protection des données. Vous pouvez à tout moment nous demander de supprimer vos coordonnées de notre base de données.

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.