Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2017

Dernières infos européennes

1-Présidence maltaise de l'Union européenne         logo-presid-maltaise.png

Le plus petit état de l'UE vient de prendre la présidence tournante de l'Union, un poste qu'il occupera jusqu'en Juillet.

Les défis que Malte aura à relever sont immenses. Le premier sera le Brexit puisque l'article 50 du Traité de Lisbonne devrait être activé au mois de Mars. Le site d'Europa énumère les six dossiers qui sont sur sa table: migration (un autre dossier épineux) marché intérieur, sécurité (encore un dossier "chaud"), inclusion sociale (quid de la Directive "Travailleurs détachés"?), voisinage de l'Europe et secteur maritime.

Comme rien n'est simple, la Présidence maltaise ne fait pas l'unanimité au Parlement européen.

Le rôle de la Présidence tournante est de "donner une impulsion aux travaux législatifs du Conseil tout en maintenant la continuité du programme de l'UE et en veillant au déroulement harmonieux du processus législatif et à une bonne coopération entre les États membres." Mais "pour y parvenir, la présidence doit jouer le rôle d'un intermédiaire intègre et neutre". On peut facilement supposer que ce sont ces deux adjectifs qui provoquent des remous chez certains députés.

Les "Verts " s'élèvent contre cette présidence et dénoncent les pratiques fiscales contestables de l'île qui " aurait des raisons de figurer sur la liste des paradis fiscaux que veut dresser Bruxelles d'ici à la fin de 2017". Pour confirmer leurs dires, ils ont publié un rapport, sorti le jour du lancement officiel de la présidence maltaise sur "la fiscalité particulièrement attrayante de Malte".

Pour compléter ces informations, on peut consulter les sites ci-dessous :

-Site du conseil de l'UE sur la présidence maltaise (ICI) qui permet de naviguer sur de nombreux autres sites

-Site de la Présidence maltaise qui permet aussi de voyager dans l'île (ICI)

2 Erasmus fête ses 30 ans

Ils n'étaient que 3224 étudiants à partir en échange universitaire Erasmus en 1987; 30 ans après, 5 Millions de jeunes en ont profité, dont 3 Millions d'étudiants. Onze pays participaient aux échanges au début d'Erasmus, ils sont 33 aujourd'hui ( les 28 de l'UE plus l'Islande, le Liechtenstein, la Macédoine, la Norvège et la Turquie).

Les participants (60% des Erasmus étudiants sont des femmes) apprécient, non seulement le "plus" que ces échanges apportent en termes de compétences linguistiques et culturelles, mais ils y voient aussi la possibilité-vérifiée- d'une meilleure insertion sur le marché de l'emploi.

Cependant des difficultés existent: problèmes financiers- même si les députés sont tous d'accord pour augmenter le budget consacré à ce poste, équivalence des diplômes, crainte des conséquences du Brexit...

Mais le "carnet rose" d'Erasmus montre que ce programme est aussi une autre façon bien concrète de vivre l'Europe ! La commission européenne a montré qu'en 2014, 27% des étudiants Erasmus avaient rencontré leur conjoint pendant leur séjour à l'étranger. elle en a déduit que "selon ses estimations, environ 1 Million de bébés seraient nés de couples Erasmus depuis 1987" (source reportage Chaîne LCI)

Pour plus d'informations, on peut consulter l'Agence Erasmus (ICI)

Source : Toute l'Europe (ICI)

3- Les 15 ans de l'Euro

Le 1er Janvier 2002, naissait l'Euro adopté par 12 pays sur les 15 de l'époque, le Danemark, le Royaume-Uni et la Suède ayant préféré farder leur monnaie nationale. Depuis, 7 nouveaux états ont rejoint la zone euro: la Slovénie en 2007, Chypre et Malte en 2008, l'Estonie en 2011, la Lettonie en 2014 et la Lituanie en 2015.

Nous nous sommes habitués à cette monnaie, même si les critiques qui lui sont faites sont vivaces, alimentées par la crise économique et financière. Les dévaluations successives, les taux d'inflations élevés, l'instabilité monétaire, tous ces désordres que nous avions connus avant l'euro ont depuis, épargné notre économie, mais le fonctionnement politique de la zone euro n'est pas là et fragilise la monnaie européenne.

Source: Toute l'Europe (ICI)

Il y aurait beaucoup à dire et écrire sur l'Euro, mais l'objectif est, ici, de rappeler ses 15 ans d'existence !

Viviane Boussier

 

 

 

21/09/2013

L'euro, échec ou réussite ?

C'est la question autour de laquelle nous débattrons 

Mercredi 25 Septembre 2013 à Versailles,

autour d'Olivier Barthalon, conseiller municipal, auteur du livre:

"L'euro, dix ans après".                

euro-10ans-après.jpg

 

 

Il nous présentera son point de vue éclairé et animera la discussion avec les participants.

 Les informations pratiques concernant cette réunion sont dans le document joint ICI

 Je profite de cette note pour vous communiquer L'appel citoyen à avancer le dépôt des candidatures pour les élections européennes 2014 avant les élections municipales relayé par le "Taurillon", publication des Jeunes-Européens France : ICI

 

Viviane Boussier