Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2019

L'Union européenne en ce début d'année 2019

L’Union Européenne a franchi plusieurs étapes importantes en 2018 et en particulier:eéat de l'UE début 2019, mouvement européen yvelines

 

- Union des 27: qui sont restés unis malgré les tentatives et les espoirs d’éclatement de l’Union que la Grande Bretagne nourrissait par contamination du Brexit.

 

- UE et EURO sortent renforcés: les principaux Frexiteurs se sont transformés en euro-combatifs revendiquant une Europe des nations mais pas un éclatement de l’Union ni de l’EURO. Malgré tout une position renforcée de leur part serait source de difficultés majeures pour l'UE car ils en réfutent les valeurs fondamentales et la devise.

 

- Des Opinions Publiques mobilisées: là où il y a risque de recul des valeurs européennes comme en Italie, Hongrie, Autriche, les opinions publiques contraignent les gouvernements euro-septiques de ces pays à des compromis respectant autant que possible les valeurs de l’UE.

 

- Commission Européenne plus crédible : amendes contre les GAFAM et Irlande, loi RGPD, alignement de l’Italie qui vient de revoir sa copie et se rapprocher des critères budgétaires imposés par l’UE bien que la France se soit éloignée de la trajectoire vertueuse qu’elle dessinait avant la crise des Gilets Jaunes.

 

L’année 2019 s’annonce bien remplie en étapes cruciales pour l’avenir de l’Europe:

 

- Brexit: une sortie sans accord à fin Mars pénaliserait la croissance économique et augmenterait les crispations. Les décisions des parlements britanniques le 14 janvier et Européen le 15 janvier donneront une indication forte de ce que 2019 sera au plan politique et économique.

 

- Elections européennes de Mai 2019: les derniers sondages montrent des tendances peu positives en France pour les défenseurs de l’UE. L’UE sortira t elle renforcée autour d’un bloc majoritaire porteur d’une vision progressiste ou affaiblie autour d’une remise en question des traités européens?

 

- Succession de Jean-Claude Juncker:peut elle déboucher sur un candidat d’unité capable de dynamiser l’UE ?

 

- Rejet de la mondialisation: il est profond dans la quasi totalité des pays de l’UE, car les bénéfices en sont mal répartis, captés par la partie la plus éduquée et citadine des populations. Les classes moyennes souffrent d’une panne d’évolution, souffrant soit d’une pression fiscale forte pour financer la solidarité ou d’insuffisance de revenu par jeu de la libre concurrence.

 

- fin du mandat de Mario Draghi: en octobre 2019 verra t il la poursuite d’une politique non conventionnelle qui a su dépasser le cadre strict des textes et éviter l’éclatement de l’EURO ?

 

- risques de récession économique et de guerre commerciale : la quête d’un second mandat par Donald TRUMP dans une ambiance de multiples affaires judiciaires le poussera plutôt aux comportements erratiques et provocateurs. Il y aura plus de coup à prendre pour l’UE que de bénéfices, surtout si l’UE est affaiblie.

 

- tensions militaires: retrait américain soudain de Syrie, et Afghanistan, guerre en Ukraine et Crimée, expansionnisme de la Chine en mer de Chine, Moyen Orient déstabilisé....laissent une UE incertaine de son allié historique et dans l’obligation de trouver sa propre cohésion.

 

Les priorités resteront donc multiples et extrêmement mouvantes en 2019, à commencer par les élections européennes alors que l’Union Européenne est souvent méconnue et ciblée comme la principale source des complexités et rejets qui accompagnent la mondialisation.

 

C’est pourquoi nous devons nous mobiliser afin d’être présents dans le débat européen et poursuivre la construction d’une Europe fidèle à sa devise «Unis dans la diversité»

 

                                        Jean-Piere Carlin,

                  Président du Mouvement européen Yvelines

 

A suivre : les événements du ME78 prévus à court et moyen terme

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.